C'est donc dans la continuité que je produis assez de vers aquatiques et de aselles, pour ensemencer mes autres bacs. Le bac à souches ne servant plus qu'à alimenter le bac de production de bestioles, pour renouveler les souches quand le besoin est certain.

Pour que la population puisse se reproduire assez rapidement, j'y apporte de la nourriture, contrairement au bac à souches que je laisse faire sa vie avec seulement un apport de feuilles mortes.

Là, le bac à bestioles est nourri avec des morceaux de courgettes blanchies Bio exclusivement. Pas de produits industriels ou autres cochonneries dans mes bacs. Je fais de l'aquariophilie BIO!

Les pensionnaires ont aussi droit à un peu de spiruline micronisée de temps en temps, un soupçon de jus à base d'aloé vera en apéro, et de la peau de banane séchée (Bio également) au dessert. Je leur donne aussi quelques grains de riz paddy. Je varie leur menu au mieux, et ils me le rendent bien.

Pour favoriser la mue des mes petites pensionnaires, je leur donne un peu de carbonate de calcium, élément qui manque un peu dans mon eau de conduite.

En attendant le prochain billet, voici à quoi ressemblent les feuilles mortes une fois passées entre les griffes acérées des aselles et la mâchoires redoutables des blackworms .... de véritables œuvres d'art

feuille01.jpg, avr. 2020

feuille02.jpg, avr. 2020

feuille03.jpg, avr. 2020